Construire un abri de jardin en parpaing : le guide complet

Décoration d'un abri de jardin en parpaing

Un abri de jardin en parpaing est un choix robuste et durable pour protéger vos outils de jardinage, équipement ou créer un espace de loisirs. Ce type de structure offre une grande solidité face aux intempéries et nécessite peu d’entretien. Cet article explore les étapes essentielles à la réalisation de ce projet, des plans préparatoires aux finitions, tout en détaillant les matériaux nécessaires et les techniques de construction.

Les avantages d’un abri de jardin en parpaing

Résistance et durabilité

Le parpaing, également connu sous le nom de bloc béton, est un matériau extrêmement résistant. Il supporte sans difficulté les variations climatiques, qu’il s’agisse de fortes pluies, de rafales de vent ou de gel.

Cette robustesse est l’une des raisons principales pour lesquelles de nombreux propriétaires optent pour un cabanon en parpaing. Contrairement aux structures en bois, qui peuvent être sujettes à la pourriture et aux infestations de parasites, le parpaing assure une longue durée de vie avec très peu d’entretien.

Isolation thermique et acoustique

Grâce à ses propriétés, le parpaing offre une excellente isolation thermique et acoustique. Un abri de jardin en parpaing maintiendra une température plus constante, protégeant ainsi vos matériels sensibles aux variations de froid et de chaleur. De plus, si vous utilisez l’abri comme atelier ou bureau, vous bénéficierez d’un espace mieux isolé du bruit extérieur.

Préparation du projet : plans et autorisations

Élaboration des plans

Afin de débuter votre projet, il est essentiel d’établir des plans précis de votre abri de jardin. Cela comprend la détermination de la taille de l’abri, de sa position dans le jardin et des différents éléments architecturaux, tels que la forme de la toiture et l’emplacement des portes et fenêtres. Utiliser des logiciels de conception peut s’avérer utile pour obtenir des plans précis et conformes à vos attentes.

Obtenir les autorisations nécessaires

La construction d’un abri de jardin, même en parpaing, peut nécessiter des démarches administratives. En France, toute construction dont la surface de plancher excède 5 mètres carrés doit faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie.

Pour un abri dépassant 20 mètres carrés, un permis de construire sera nécessaire. Veillez à consulter le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de votre commune pour connaître les régulations spécifiques.

Fondations et base de l’abri : une étape cruciale

Choix du type de fondation

Pour assurer la stabilité de votre abri de jardin en parpaing, il est important de choisir les fondations adéquates. La fondation la plus couramment utilisée pour ce type de construction est la dalle en béton.

Celle-ci doit être coulée sur une surface bien nivelée et éventuellement renforcée par des armatures métalliques. Une autre option consiste à utiliser des plots en béton disposés aux angles et au centre de l’abri, ce qui permet de réduire la quantité de béton utilisée tout en assurant une bonne assise.

Réalisation des fondations

Une fois le type de fondation choisi, il est temps de passer à la réalisation. Pour une dalle en béton, commencez par creuser une tranchée de la profondeur nécessaire, généralement entre 15 et 20 cm.

Placez ensuite un lit de gravier au fond de la tranchée pour améliorer le drainage. Disposez des coffrages en bois autour du périmètre de la dalle avant de couler le béton. Pensez à vérifier que la surface reste bien plane durant le séchage du béton, cela garantira une base solide pour poser les parpaings.

l'abri de jardin en parpaing

Construction des murs de l’abri

Pose des premiers rangs de parpaings

Commencez par monter les murs en posant les premiers rangs de parpaings sur les fondations sèches et équarries. Utilisez un mortier de ciment pour assembler les blocs entre eux. Assurez-vous de bien aligner chaque rangée à l’aide d’un niveau à bulle afin de maintenir les murs droits. Les joints verticaux doivent être décalés d’un rang à l’autre pour garantir une meilleure résistance.

Montage des ouvertures

Pensez à prévoir les emplacements des portes et fenêtres lors de la construction des murs. Laissez des vides correspondant aux dimensions de ces ouvertures. Vous pouvez renforcer ces zones avec des linteaux en béton ou en acier pour supporter le poids des blocs situés au-dessus. Ces renforts sont essentiels pour garantir la solidité et la durabilité de la structure globale.

Installation de la toiture : protection optimale

Types de toitures possibles

Plusieurs types de toitures peuvent être installés sur un abri de jardin en parpaing. Le toit plat est souvent choisi pour son aspect moderne et épuré, bien qu’il puisse nécessiter une étanchéité rigoureuse.

Le toit à double pente est traditionnel et assure une bonne évacuation des eaux pluviales. Le choix des matériaux de couverture, comme les tuiles, est également crucial pour assurer la longévité de la toiture.

Pose de la charpente et des éléments de couverture

La charpente doit être suffisamment résistante pour soutenir le poids de la couverture choisie. Si vous optez pour des tuiles, prévoyez une charpente en bois solide et bien ancrée sur les murs de parpaing. Disposez ensuite les liteaux qui serviront de support aux tuiles.

Commencez la pose des tuiles par la pointe supérieure du toit, en chevauchant chacune d’elles pour éviter les infiltrations d’eau. Assurez-vous que la couverture soit bien fixée et couvre intégralement la charpente.

Finitions et personnalisations de l’abri

Enduit et peinture des murs

Pour une finition esthétique et protectrice, appliquez un enduit sur les murs extérieurs de l’abri. L’enduit améliore l’aspect visuel tout en protégeant les parpaings des intempéries. Vous pouvez choisir parmi différents types d’enduits selon l’effet désiré : lisse, crépi ou taloché. Après l’application de l’enduit et son séchage complet, pensez à peindre les murs avec une peinture extérieure résistante aux UV et aux conditions météorologiques.

Aménagement intérieur et extérieur

L’aménagement intérieur de votre abri de jardin peut inclure l’installation d’étagères, de plans de travail et d’espaces de rangement adaptés à vos besoins. Pour l’extérieur, des aménagements paysagers comme la création d’une allée en pavés peuvent embellir votre jardin.

La plantation de haies décoratives permet d’intégrer harmonieusement votre nouvel espace. Des lumières extérieures augmenteront la fonctionnalité et la sécurité de votre abri, notamment durant les soirées.